byAnhor

 le 07 mars 2013...

Les manteaux qui faisaient un effet boeuf...

Oui, pour un blog qui se veut résolument de son temps, je voulais que ce billet colle à l'actualité, et le boeuf c'est d'actualité non ? Trève de plaisanterie, vous savez que j'avais déjà réalisé bon nombre de manteaux Céphée, et je dois vous faire un aveu, le dernier en date, en lainage rouge et liberty Elie Roth provoque depuis un effet que je n'avais jamais connu : tout le monde le remarque, à l'école, dans la rue, dans les salles d'attentes. Certes ma fille a déjà de quoi être remarquable (vous le prendrez dans le sens que vous voulez ;-) mais à quoi encore attribuer ça ? Sans doute au parti pris de cette couleur rouge pétant, mais on retient aussi souvent son originalité. Certains devinent qu'il y a une couturière là dessous, mais souvent on parie sur une mamie à même de savoir faire et d'avoir le temps pour... PERDU !! Je suis assez médusée ! Et ne nous le cachons pas, un brin fière aussi. Vous aussi vous avez connu ça pour une pièce en particulier ?

Tout ça m'a donné une furieuse envie de renouveau (certes tardif dans la saison) pour le manteau de ma miss numéro deux, ma lilliputienne qui porte depuis deux saisons le même manteau en taille 18 mois devenu enfin un chouïa court. Mais plus question de me relancer dans un cinquième Céphée, j'avais envie de renouveau, de challenge, et j'ai donc ressortie de l'oubli le patron du manteau origami de Lalimaya Créations, acheté pour le coup de coeur mais pas encore étrenné. Pour les couleurs je voulais du pétant, et une couleur moins girly, parce que du haut de ses 2 ans, la miss n'est pas complètement girly, disons que je l'imagine volontiers dans d'autres couleurs que le rose ou le violet. Ça sera un lainage moutarde ! Et pour la doublure, le choix fut plus hésitant entre un liberty Mauvey et un liberty Tuesday Trees et pourquoi pas un Mitsi. Se sera un petit coup d'oeil de monsieur qui tranchera définitivement la question.


Et voici donc la bête, avec tous ces plis et replis qui donnent un caractère incomparable (sinon à celui du petit mannequin) à ce modèle. Aux détarcteurs des machines à coudre Brother, je peux affirmer que les épaisseurs induites par ces plis n'ont posé aucun soucis particulier.

2013-03-02

Je suis très contente du résultat ! Je n'ai essuyé qu'une seule remarque, de ma soeur (mais elle seule sait me dire les choses sincèrement). Elle trouve à ce manteau un côté trop rétro, pas très compatible avec une petite fille de 2 ans. Je pense que c'est le moutarde qui lui donne cette impression, car très franchement, quand on voit la version de Lalimaya dans une couleur plus sobre, je ne pense pas qu'on puisse la classer dans la mouvance rétro. Je trouve au contraire que c'est un manteau qui a du caractère et qu'il colle parfaitement au tempérament de ma fille.

Et voici donc les deux belles qui font la paire depuis dimanche ! Mardi dans la file d'attente à la piscine, alors que les filles tuaient le temps en admirant par une grande baies vitrée, les nageurs faire des longueurs, j'ai pu entendre une maman glisser à l'oreille de sa fille, « Regardes, elles sont mignonnes les deux petites filles là-bas, et elles ont de jolis manteaux » Hi, hi, hi...Captures d'écran


Commentaires